Vélo by Léo — Lionel Solheid

Covi dompte le mur d’Alcala la Real, devant les Colombiens

Déjà vainqueur du Tour de Murcie, le jeune piémontais Alessandro Covi (UAE Emirates), 23 ans, a gagné en puissance la 2e étape du Tour d’Andalousie. Ecrasant les pédales, il a pris les devants au pied du terrible mur qui terminait la course, et n’a jamais été rejoint, malgré la contre-attaque du Colombien Miguel Angel « Superman » Lopez (Astana), le tenant du titre. Lopez échoue à trois secondes du grand italien, avec dans son sillage, son compatriote Ivan Sosa (Movistar), l’Australien Jack Haig (Bahrein-Victorious) et l’épatant Steff Cras (Lotto-Soudal). Le Campinois devance au sommet des coureurs de la trempe de Carlos Rodriguez (Ineos). Excellente 7e place aussi d’un autre belge, Dries Devenys (Quickstep), particulièrement en jambes depuis le début de la saison, qui devance le tout récent transfert d’Intermarché-Wanty-Gobert, l’Italien Domenico Pozzovivo. Déjà une belle satisfaction.

2e de l’étape de Montalcino, l’an dernier, sur le Giro d’Italia, et du Tour des Appenins l’année avant, Covi remporte donc la 2e victoire de sa carrière, qui est aussi la seconde de l’année 2022.

Au classement général, notre compatriote Rune Herregodts (Topsport Vlaanderen), irrémédiablement lâché avant même la montée ultime, perd son maillot jaune, au profit d’Alessandro Covi. Plutôt pas mal dans le final du jour, le Basque Ander Kamika (BH Burgos) échoue à 5 secondes de s’emparer de cette belle tunique, après sa 3e place hier. Il est 2e du général, juste devant le Colombien Ivan Sosa et notre compatriote Dries Devenyns. Steff Cras est 6e. Domenico Pozzovivo, 8e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.