Vélo by Léo — Lionel Solheid

Groenewegen double, Van Gils…aussi au Saudi

Le sprinter néerlandais Dylan Groenewegen a réussi à planter une seconde banderille au Tour d’Arabie Saoudite. Il est donc le seul sprinter au monde à s’être imposé à deux reprises depuis le début de la saison. Lors de cette ultime étape du Saudi Tour, le coureur d’Amsterdam a devancé le Britannique Daniel McLay (Arkea) et l’Italien Davide Ballerini (Quickstep), qui se permet le luxe de devancer Fernando Gaviria et Danny Van Poppel. Notre compatriote Jasper De Buyst termine 7e, alors que Caleb Ewan, victime d’une crevaison tardive, n’a pu disputer le sprint. Il perd le maillot rouge des points au profit de Groenenwegen.

Cette dernière étape dévolue aux sprinters n’a, comme prévu, pas modifier le classement général, ce qui permet au jeune belge Maxim Van Gils (Lotto-Soudal) (photo en haut, copyright ASO Pauline Ballet) de gagner ce Saudi Tour. Devant le Colombien Santiago Buitrago (Bahrein Victorious) et le vétéran portugais Rui Costa (UAE Emirates). Notre compatriote Tim De Clercq (Quickstep) termine à la 4e place, et son homonyme, Benjamin De Clercq (Arkea) est 9e. A épingler enfin la 13e place d’Eliot Lietaer (B & B Hotels).

Une septième place au classement final du Tour de Wallonie, c’était jusqu’alors le meilleur résultat de Maxim dans une course à étapes, dont le second succès chez les pros après sa victoire d’étape cette semaine. Chez les espoirs, il avait terminé 3e du Tour de Savoie-Mont Blanc. Il offre la 5e victoire de la saison à l’équipe belge Lotto-Soudal, qui a bien le droit de se reposer un peu sur ses lauriers pour quelques jours

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.