Vélo by Léo — Lionel Solheid

Le Cav’ se rebiffe !

Le sprinter de l’Ile de Man a remporté aujourd’hui sa seconde victoire depuis le début de la saison… Mark Cavendish (Quickstep) s’était déjà imposé au Tour d’Oman, mais il devait encore prouver au monde que, malgré ses 36 ans, il pouvait encore devancer les meilleurs sprinters de la planète. C’est chose faite, puisqu’à Abu Dhabi, il est parvenu à devancer notre compatriote Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), vainqueur la veille, et l’Allemand Pascal Ackermann (UAE Emirates) qui, lui, devait prouver que son nouveau team avait bien fait de l’engager et de l’aligner aux Emirats, en l’absence de Fernando Gaviria. Pas de trace de Sam Bennett (Bora) ou de Dylan Groenenwegen (Bike Exchange), pas plus qu’Elia Viviani (Insos), qui ont tous raté leur sprint, permettant ainsi à d’autres coureurs de se mettre en évidence, tels que le tout jeune néerlandais Olav Kooij (Jumbo), 20 ans à peine, dont c’est la première saison pleine chez les pros (l’an dernier, il avait remporté deux étapes du Tour de Croatie), ou l’Italien Matteo Malucelli (Gazprom RusVelo), qui finit 6e, derrière un Arnaud Démare (Groupama FDJ), qui ne semble pas encore retrouver ses toutes meilleures sensations. Notre compatriote Tom De Vriendt (Intermarché-Wanty-Gobert) est 8e du sprint (photos Getty Sports).

Au classement général, Jasper Philipsen reste en rouge. Mais il ne devance que de 4 secondes le fuyard russe de la journée, Dmitry Strakhov (Gazprom RusVelo). Cavendish, Bennett et Ackermann complètent le TOP5. Xandres Vervloesem (Lotto-Soudal) est 9e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.