Vélo by Léo — Lionel Solheid

Pidcock, avion de chasse en Arkansas

Nos pronostics n’ont pas été déjoués, et avec une certaine logique de hiérarchie, c’est donc le jeune britannique Tom Pidock qui s’est montré le plus fort à Fayetteville, en l’absence des deux autres fantastiques du cyclocross, Wout Van Aert et Mathieu Van der Poel. Un Pidcock tout simplement intouchable pour les autres, estimait notre compatriote Eli Iserbyt, à l’arrivée. Le Belge décroche la médaille de bronze, devancé au sprint par le Néerlandais Lars Van der Haar, dont on savait qu’il essaierait de profiter de l’absence de Mathieu pour jouer sa carte à fond.

Notre autre compatriote Michaël Vanthourenhout termine au pied du podium, à une vingtaine de secondes de celui-ci, alors que le Français Clément Venturini s’offre un joli TOP5 dans la foulée. Quatre autres belges se retrouvent dans le TOP10: dans l’ordre, Toon Aerts, Jens Adams, un décevant Laurens Sweeck, plus à l’aise dans le sable, et Daan Soete.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.