Vélo by Léo — Lionel Solheid

Podcast: Van der Poel favori d’un 56e « Amstel » déplacé, et moins ronflant. Ineos, Bahrain et les Français en embuscade

254,5 km, entre Maastricht et Valkenburg, plus précisément dans le quartier de Vilt. 33 ascensions à gravir, parmi lesquelles des côtes aussi redoutables que l’Eyserbosweg (1 km 100, à 7,6% et un passage à 14,3%), le Kruisberg (700 m à 7,3%, passage à 11,9) et surtout le Cauberg (800 m à 6,6% de moyenne, et un passage à 13,7%) , que le peloton gravira à trois reprises, au gré des trois circuits différents (dont le premier passera par la Belgique, à Gemmenich), qui suivront la première partie en ligne. La dernière difficulté, le Bemelerberg (1 km à 4,4%) est située à 7,3 km de l’arrivée.

Trois anciens vainqueurs au départ: le Remoucastrien Philippe Gilbert (Lotto Soudal), et ses quatre succès; le Danois Michael Valgren (EF-Education) et le Néerlandais Mathieu Van der Poel (Alpecin-Fenix). Un grand absent, le tenant du titre, Wout Van Aert (Jumbo-Visma).

Et c’est parti pour une revue des troupes…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.