Vélo by Léo — Lionel Solheid

Pozzovivo devient un peu wallon…

L’équipe de Jean-François Bourlart, Intermarché-Wanty-Gobert, a l’art de savoir faire parler d’elle depuis le début de la saison. D’abord en termes de résultats, puisque son compteur indique déjà le chiffre 4, avec les succès de Biniam Girmay à Majorque; d’Alexandre Kristoff à Almeria et ceux de Jan Hirt à Oman. Des victoires auxquelles on peu évidemment ajouter des performances comme les 3 et 5e places de Loïc Vliegen à Jaen et Murcie; les 5 et 7e places de Kobe Goossens à Majorque…

Mais la jeune équipe World Tour fait aussi parler d’elle en coulisses, puisqu’elle vient d’annoncer l’engagement du vétéran italien Domenico Pozzovivo, 39 ans. Le coureur de la Basilicate était sans équipe depuis l’arrêt des activités, fin de saison dernière, de la formation sud-africaine Qubeka. 5e du Giro à deux reprises dans sa carrière, le « petit roi » avait remporté le Tour du Trentin il y a dix ans, année de son succès dans la seule étape du Tour d’Italie, qu’il a à son palmarès, à Lago Laceno.

Il y a quelques années, on en aurait fait un candidat pour un TOP10 dans un grand tour, comme son nouvel équipier sud-africain Louis Meintjes, mais en est-il encore capable ? L’an dernier, il avait tout de même terminé 6e du classement final du Tour de Suisse, c’est dire si ses capacités sont loin d’être émoussées. Il a fini 11e du Giro en 2020. Voilà qui permet en tout cas à l’équipe wallonne d’avoir une belle allure lorsque la route s’élève, notamment avec Meintjes et Pozzovivo, mais aussi des coureurs comme Kobe Goossens et Jan Hirt.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.