Vélo by Léo — Lionel Solheid

SD Worx Team 2022: rester N°1 avec Kopecky et Vollering

Les dirigeants de l’équipe féminine néerlandaise présentait aujourd’hui leur équipe 2022 à la presse. Une équipe d’abord lourdement choquée par le grave accident d’Amy Pieters, le mois dernier. Son état ne progresse malheureusement pas: la Néerlandaise est toujours plongée dans un coma profond, et un important travail de communication a été effectué auprès des différentes coureuses.

La transition entre 2021 et 2022 enregistre la mise à la retraite de la double championne du monde néerlandaise Anna Van der Breggen (31 ans). La championne de Zwolle aura tout simplement imprimé sa griffe dans l’histoire du vélo, en remportant Liège-Bastogne-Liège à deux reprises, le Giro à quatre reprises, mais surtout la Flèche Wallonne, à sept reprises. Pas simple de devoir se séparer d’une grimpeuse comme celle-ci, qui devient, par ailleurs, directrice sportive au sein de l’équipe.

Autre départ important, celui de notre compatriote Jolien Dhoore, qui a, elle aussi, décidé d’arrêter sa carrière. Spécialiste de la piste, elle fut championne du monde à l’américaine, médaillée de bronze de l’omnium aux J.O de Rio, mais elle a aussi remporté des courses sur route, comme Gand-Wevelgem. La Canadienne Karol-Ann Canuel, 33 ans, a également raccroché le vélo au clou.

Kopecky et Reusser en renforts

Et pour compenser, si possible, ce type de départs, Danny Stam et son staff peuvent accueillir cette année notre autre compatriote, Lotte Kopecky. Cette dernière veut briller sur les Flandriennes durant la saison à venir (elle a déjà gagné Gand-Wevelgem et le Samyn, et fut 4e de la course en ligne des J.O de Tokyo), mais elle rêve surtout de remporter le Tour des Flandres, avec en principe une équipe plus forte que l’an dernier, Liv Racing, ou Lotto Ladies par le passé. Elle fut championne du monde à l’américaine, avec Jolien, et multiplie les titres nationaux.

L’autre transfert majeur, c’est celui de la Suissesse Marlen Reusser, 30 ans. Cette Bernoise est une grande spécialiste de l’effort chronométré: en attestent ses deux médailles d’argent aux mondiaux de la spécialité, et une médaille de même métal, lors de l’exercice olympique à Tokyo. L’an dernier, sous les couleurs de la petite équipe slovène de Ljubljana, elle avait aussi remporté le Chrono des Nations. Marlen avait terminé 7e de la Doyenne en 2020.

Malgré le retrait de Van der Breggen, la direction espère que l’équipe pourra rester N°1 mondiale, et pourra encore s’illustrer dans de grandes courses, notamment sur le Tour de France, avec la jeune et talentueuse hollandaise Demi Vollering, qui s’est tout de même permis le luxe, à 24 ans, de remporter Liège-Bastogne-Liège l’année dernière, devant toutes ses compatriotes Van Vleuten, Van der Breggen Vos ou Brand. Elle s’était aussi imposée dans la Course by Le Tour de France, réglant au sprint la Danoise Ludwig, Vos et Van der Breggen. Nul doute qu’avec Kopecky et Chantal Van den Broeck-Blaak, elle sera une des leadeuses de l’équipe. Avec Chantal Blaak, elles ont prolongé leur contrat jusqu’à la fin de l’année 2024.

Les trentenaires

Avec Anna Van der Breggen dans la voiture, l’expérience sur le vélo viendra de trois trentenaires de choc: la Néerlandaise Van den Broeck-Blaak; la Sud-Africaine Ashleigh Moolman et la championne du Luxembourg, Christine Majerus. Plus besoin de vous présenter Chantal Blaak: l’ancienne championne du monde a également à son palmarès les plus belles flandriennes, dont le Tour des Flandres, le Nieuwsblad et le Samyn à trois reprises. Elle a aussi gagné l’Amstel et l’an dernier, les Strade Bianche, en Italie, pour son retour à la compétition… En 2020, elle avait mis sa carrière sportive entre parenthèses durant la pandémie, pour soutenir son mari, en plein burn-out.

Ashleigh Moolman, 36 ans, a déjà fini deuxième à deux reprises au classement final du Giro; 2e de la Flèche Wallonne, elle a surtout gagné en Bretagne ou en Toscane. Une capitaine de route parfaite pour Vollering dans la montagne.

Quant à Christine Majerus, 34 ans, elle a notamment remporté le Tour de Belgique.

Les jeunes promesses

Avec Demi Vollering et Lotte Kopecky, Danny Stam peut envisager l’avenir avec confiance, d’autant qu’elles ne sont pas les seules. La toute jeune hongroise Blanka Vas, une spécialiste du cyclocross, semble pouvoir apporter de belles satisfactions sur de multiples terrains: 4e l’an dernier des championnats du monde, elle a aussi fini 5e du Trophée des Grimpeuses, et 9e de la Vuelta. Plutôt de belles références à seulement 20 ans.

20 ans, c’est aussi l’âge de la Britannique Anna Shackley, alors que la Néo-Zélandaise Niamh Fisher-Black (12e de la Flèche Wallonne en 2020) a 21 ans.

L’équipe possède aussi en ses rangs la Parisienne Roxane Fournier, qui avait remporté le GP de Dottignies en 2015, et deux étapes de la Route de France l’année suivante, année de sa 6e place aux championnats du monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.