Vélo by Léo — Lionel Solheid

Vernon privé de ses débuts avec Quickstep, à Oman

Blessé au genou, le jeune coureur de Bedford, Ethan Vernon, 21 ans, n’a pas été autorisé par le staff médical de l’équipe belge à prendre le départ du Tour d’Oman. Ce devait être la toute première course pro d’Ethan sous les couleurs bleu et blanc, lui qui a été transféré du petit Team Inspired.

Ethan est un grand spécialiste de la piste, il a donc des qualités de rouleur mais aussi de sprinter. L’an dernier, il avait d’ailleurs remporté à Bar-le-Duc, une étape du Tour de l’Avenir, à l’issue d’un sprint massif dans lequel on retrouvait aussi Arnaud De Lie. Une épreuve qu’il avait terminé à la 6e place du classement par points.

7e du championnat du monde espoir contre-la-montre (dans lequel brillait Florian Vermeersch), il a aussi, dans cet exercice, fini 14e du championnat d’Europe, et 2e du prologue de la Course de la Paix, chez les juniors.

Mais je vous le disais, sa spécialité, c’est véritablement la piste. Vice-champion du monde de poursuite individuelle junior, en 2018, il était aussi vice-champion d’Europe du kilomètre, deux ans plus tard. Ce multiple champion de Grande-Bretagne avait aussi décroché le bronze, l’an dernier sur la piste de Roubaix, avec l’équipe d’Angleterre (où l’on retrouvait aussi Ethan Hayter (Ineos)), lors des championnats du monde, où il avait également décroché la 5e place de la course aux points.

A Oman, l’équipe Quickstep pour compter, dans les sprints, sur un autre britannique, Mark Cavendish, ou encore sur le Belge Stijn Steels. Le grimpeur italien Fausto Masnada prendra aussi le départ dès demain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.