Vélo by Léo — Lionel Solheid

Wollongong 2022: des Mondiaux australiens, avec douze fois le Mount Pleasant

Les organisateurs des championnats du monde cyclistes sur route ont donné aujourd’hui plus de détails sur le parcours en ligne qui attend les participants. Un parcours en trois temps: près de 30 km le long de la côte pacifique, au départ d’Helensburgh, suivi d’un circuit de 34 km comprenant le Mont Keira: 8 km 700, à travers la forêt subtropicale, à une moyenne de 5% et un passage à 15. En bas de la descente, ils entameront alors les circuits autour de Wollongong (situé à) une centaine de kilomètres de Sydney), lors desquels ils devront gravir à chaque tour le Mount Pleasant, une ascension de 1100 mètres, à 7,7% de moyenne, et un passage à 14%. Son sommet se situe à 8 km de l’arrivée.

Ces circuits, les élites messieurs les effectueront à douze reprises; les dames élites six fois, avec les espoirs féminines, qui auront toutefois droit à leur propre podium. Les espoirs masculins effectueront dix tours, huit pour les juniors, et quatre pour les juniores.

Ces championnats du monde se dérouleront entre le 18 et le 25 septembre, avec en ouverture les épreuves contre-la-montre élites, sur un parcours de 34 km, qui sera, pour la première fois, commun aux hommes et aux femmes.

Rappelons que chez les dames, c’est l’Italienne Elisa Basamo (Trek) qui est championne du monde en titre, et la Néerlandaise Ellen Van Dijk (Trek) qui détient le titre contre-la-montre. Chez les juniores, la Britannique Zoe Backstedt, en ligne, et la Russe Alena Ivanchenko, dans le chrono. Chez les messieurs, le Français Julian Alaphilippe (Quickstep) est irisé, en ligne, et l’Italien Filippo Ganna (Ineos) contre-la-montre, devant Wout Van Aert (Jumbo) et Remco Evenepoel (Quickstep). Chez les espoirs, les titres étaient revenus à l’Italien Filippo Baroncini (Trek) et au Danois Johan Price-Pejtersen (Bahrain-Victorious), alors que Florian Vermeersch (Lotto-Soudal) était 3e . Et en juniors, le Norvégien Per Strand Hagenes (Jumbo Development) et le Danois Gustav Wang (BHS), le Belge Alec Segaert (Lotto-Soudal U23), 3e. .

Après l’Australie, c’est l’Ecosse (Glasgow), la Suisse (Zürich) et le Rwanda (Kigali) qui seront les hôtes des prochains mondiaux, jusqu’en 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.