Vélo by Léo — Lionel Solheid

Benjamin Thomas, coureur de Tour ?

Le jeune coureur de Lavaur, 26 ans, a donc remporté la première course à étapes de sa carrière. L’Etoile de Béssèges, dont le plateau était encore relativement relevé cette année. Prouvant qu’il est à ce point complet qu’il peut être un leader sur des épreuves de plusieurs jours. Le pistard pouvait voir venir avant la dernière étape, puisque ses qualités de rouleur en faisaient un des hommes à suivre pour le contre-la-montre final. Exercice que Benjamin Thomas (Cofidis) a terminé à la 3e place, suffisant pour être le vainqueur final en Occitanie.

Cette dernière étape ne pouvait échapper au grandissime favori: l’Italien Filippo Ganna (Ineos). Champion du monde de la discipline. Le sextuple vainqueur d’étapes au Giro avait déjà remporté le chrono de cette course l’an dernier. Ganna qui devance de seulement sept secondes un épatant Mads Pedersen (Trek): l’ancien champion du monde, vainqueur de la 1e étape, au sprint, est manifestement bien en jambes. Ce qui pourrait en faire un sérieux client pour les classiques qui approchent (il débutera sa campagne le 25 mars sur l’E3). Derrière Thomas, on retrouve un bon Bauke Mollema (Trek) et la découverte de ce contre-la-montre, le jeune breton, Thibault Guernalec (Arkea).

L’Italien Alberto Bettiol (EF) assure sa 2e place finale, grâce au 6e chrono à la Tour du Gard. Pierre Latour (Total Energies), 7e, échoue à deux secondes du podium final, le jeune norvégien Tobias Johannessen ayant conservé son dû, après sa belle victoire de la veille. Un doublé d’ailleurs pour Total Energies puisque derrière Latour, on retrouve Mathieu Burgaudeau, 5e. A noter la 11e place finale pour Thibaut Pinot (Groupama FDJ), alors que le Gaumais Remi Mertz (Bingoal Sauces Pauwels WB) décroche la 21e place.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.