Vélo by Léo — Lionel Solheid

Egan Bernal remercie la clinique de Sabana

« J’avais 95% de risque de devenir paraplégique »

Toute autre considération d’ordre sportif serait pour le moins futile… Même si son envie était d’à nouveau défier Tadej Pogacar et les autres sur les routes du Tour, démontrer sa valeur, comme il le fit sur le dernier Giro, aujourd’hui le champion colombien est surtout heureux de ne pas avoir laissé sa vie dans l’accident dont il a été victime lundi dernier, à l’entraînement, en Colombie.

Il a aussitôt été pris en charge par les spécialistes de cette clinique et s’en sort plutôt bien, au vu du choc avec l’arrière de ce maudit bus.

Egan Bernal a subi diverses opérations depuis le début de la semaine (dont deux nouvelles hier à la main droite et au niveau de la mâchoire). D’autres devront encore être réalisées avant toute forme de rééducation. On sait par où est notamment passé un coureur comme Fabio Jakobsen, et où il en est aujourd’hui, alors tous les espoirs sont encore permis pour le futur de Bernal… « en faisant confiance à Dieu, tout ira bien », concluait Egan sur son compte twitter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.