Vélo by Léo — Lionel Solheid

Froome: stop au vélo de chrono !

Les grands faits d’armes du Britannique, quadruple vainqueur du Tour de France, ont notamment été forgés sur le contre-la-montre. Il en a gagné deux sur la Vuelta (2016, 2017) et le fameux chrono le long du Lac de Serre-Ponçon, au Tour de France 2013. Conscient de cela, Chris Froome (Israel Premiertech) ne crache pas dans la soupe, mais veut éveiller les consciences sur une réalité: il est devenu impensable de s’entraîner dans la circulation, avec les machines telles qu’elles sont devenues, toujours plus légères.

Choqué par l’accident de son ancien équipier colombien Egan Bernal, justement avec un vélo de contre-la-montre, Froome rappelle, dans une vidéo qu’il a postée sur les réseaux sociaux, qu’il a lui-même été victime d’une grave chute lors de la reconnaissance d’une étape du Dauphiné Libéré, en 2019. Chute qui a provoqué des blessures irrémédiables, dont le « Kenyan blanc » ne s’est jamais remis (chute provoquée par un simple coup de vent, alors que le coureur anglais se mouchait). En attestent les résultats de ces dernières années, même si le bonhomme a tout de même 36 ans aujourd’hui. Et ce qui vaut pour Froome pourrait très bien, même si on espère le contraire et que l’intéressé prie Dieu pour ne pas le vivre, vaut aussi pour Egan Bernal, terriblement touché dans sa chair.

Froome va même plus loin: partant du constat qu’il est impossible de s’entraîner sur de longues distances avec les vélos de contre-la-montre d’aujourd’hui, il propose de les bannir tout simplement des compétitions et de revenir à des vélos de course en ligne pour y participer. Ce qui permettrait aussi, ajoute Froome, de rendre aux qualités intrinsèques du coureur la primauté dans le résultat, plutôt que le travail de recherche et développement en aérodynamisme et en soufflerie.

Aucun coureur professionnel n’a réagi jusqu’à présent sur le compte twitter du Britannique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.