Vélo by Léo — Lionel Solheid

Galibier, Croix de Fer et Solaison au 74e Dauphiné

Être aguerri à la Haute-Montagne ; être performant contre le temps ; se montrer audacieux sur des parcours cassants, ce sont les qualités dont devra être probablement pourvu le futur vainqueur du Critérium du Dauphiné.

Cette course à étapes, traditionnelle préparation au Tour de France, s’élancera pour la première fois d’Ardèche, à Beauchastel, direction la Voulte.

L’épreuve proposera une première arrivée au sommet, au bout de la 3e étape, à Chastreix-Sancy, dans le Puy de Dôme; la veille d’un chrono de 32 km, entre Monbrison et la Bâtie d’Urfé. Les deux dernières étapes seront à coup sûr déterminantes, avec la veille de l’arrivée finale, une étape qui empruntera le Galibier et le Col de la Croix de Fer, nous sommes dans les Hautes-Alpes, avant l’ultime étape savoyarde, qui se terminera au sommet du plateau de Solaison (11 km 300 à 9,2%).

L’an dernier, c’est l’Australien Richie Porte (Ineos) qui s’était imposé, devant le Kazakh Alexeï Lutsenko (Astana) et le Britannique Geraint Thomas (Ineos).

L’épreuve se déroulera entre le 5 et le 12 juin. En plus des équipes World Tour, ainsi que la Belge Alpecin-Fenix, et les « Bretons » d’Arkea-Samsic, l’organisation a invité les équipes françaises Total Energies et B & B Hotels, de même que la Norvégienne Uno-X   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.