Vélo by Léo — Lionel Solheid

Incroyable Kopecky qui s’offre les Strade Bianche

Oui, notre compatriote avait déjà remporté le Tour de son pays ou encore le Samyn des dames, mais là, on est un cran au-dessus… l’Anversoise remporte certainement le plus grand succès de sa jeune carrière. Elle n’a tout de même que 26 ans. Et avec le maillot de championne de Belgique sur les épaules. Une grande première en huit éditions, vous vous en doutez. Lotte qui s’impose au terme d’un duel dans Sienne, avec la double lauréate néerlandaise de l’épreuve, Annemiek Van Vleuten (Movistar), devancée dans la descente vers la ligne d’arrivée, alors qu’elle menait dans le terrible mur de la localité.

Un duo qui est parvenu à lâcher leurs adversaires, lors du tout dernier secteur « gravier » (ou de route blanche), en contrant une seconde attaque de la Néerlandaise et tenante du titre, Chantal Van den Broek-Blaak (SD Worx), équipière de Lotte Kopecky. Cette dernière avait déjà attaqué à 30 km de l’arrivée, emmenant dans sa roue une autre ex-lauréate, l’Italienne Elisa Longo Borghini (Trek) et la jeune allemande Liane Lippert (DSM), mais les fuyardes seront reprises avant une attaque de Kopecky, à 20 km du terme.

La suite est connue, c’est la première attaque de Van Vleuten, rejointe par Kopecky, puis le duel entre les deux femmes jusqu’à la cité toscane du Palio, la Belge s’accrochant à chaque accélération de l’ex-championne du monde.

Lotte Kopecky remporte donc la course des routes blanches, devant Van Vleuten. C’est la Sud-Africaine Ashleigh Moolman, équipière de Lotte, qui monte sur la 3e marche du podium, offrant un magnifique plébiscite à son équipe. La Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon) qui prend la 4e place, devant la Danoise Cecillie Uttrup Ludwig (FDJ Nouvelle Aquitaine-Futuroscope). La Suissesse Elise Chabbey (Canyon) termine à la 6e place, juste devant les vétéranes Vos et Longo Borghini.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.