Vélo by Léo — Lionel Solheid

La Belge Hélène Plasschaerts 2e du Rock Cobbler

Les compétitions de gravel sont encore peu répandues en Europe, mais aux States, on a une longueur d’avance. Et parmi les épreuves les plus réputées, il y a le Rock Cobbler, dans le nord de la Californie. Quelques 120 km à travers les pistes et collines boisées de la région de Bakersfield, dans un véritable canyon verdoyant qui laisse rêveur. La compétition existe déjà depuis 2014.

Cette année, elle avait lieu la semaine dernière, sous un ciel bleu à souhait. Chez les messieurs, l’ex-pro américain Peter Stetina (Let’s Privateers) a fait démonstration de ses qualités qui ont fait de lui un plutôt bon grimpeur dans le peloton, notamment pour le compte de la formation Trek. Aujourd’hui âgé de 34 ans, le moustachu du Colorado (il est originaire de la même ville que les Phinney), mélange entre D’Artagnan et Buffalo Bill, avait alors terminé notamment 6e du Tour de Californie.

Et c’est justement dans cet état qu’il s’est donc montré le plus fort, repoussant à 6 minutes, ses trois poursuivants qui se sont permis de jouer la 2e place au sprint, John Borstelmann (ABUS Pro Gravel), 30 ans, s’imposant à ses jeunes adversaires, Brennan Wertz (Above Category), 24 ans et Christopher Blevins (Specialized Factory Racing), 23 ans, ex-élève d’Axel Merckx. Ce dernier avait dans le passé remporté une étape du Tour de Gila.

Chez les dames, si Moriah Wilson (Specialized) se montrait intraitable pour ses adversaires, en terminant avec une demi-heure d’avance sur les autres, notre compatriote Hélène Plasschaerts (Squadra SF Terun) parvenait quand même à décrocher la deuxième place. Ex-membre de l’équipe belge de marathon VTT, elle avait remporté en 2019 une compétition internationale dans cette discipline, après une carrière de danseuse de ballet. Cette dernière s’est ensuite expatriée avec sa famille aux Etats-Unis. Elle prend désormais du plaisir dans des compétitions comme le gravel. Au Rock Cobbler, elle devance la jeune californienne Anna Yamauchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.