Vélo by Léo — Lionel Solheid

Le cyclocrossman belge Toon Aerts, positif à un test antidopage

Le coureur campinois de 28 ans a subi un contrôle hors-compétition le 19 janvier dernier. Celui-ci s’est révélé positif au letrozole, une molécule que l’on retrouve dans des médicaments utilisés pour combattre le cancer du sein. Et qui avait valu des ennuis à la joueuse de tennis italienne Sara Errani en 2017. Un mode de dopage qui avait été révélé peu avant avec un haltérophile russe: celui-ci avait pris du tamoxifène, un produit qui vise à éviter la récidive à des femmes en état de rémission. Produit qui a, semble-t-il, la propriété de faire augmenter de manière naturelle l’hormone de testostérone chez l’homme, mais avec des risques avérés, notamment d’embolie pulmonaire.

La direction de l’équipe Baloise-Trek Lions, qui emploie Toon Aerts, a déclaré attendre les résultats de l’échantillon B pour prendre position dans cette affaire. Toon Aerts vient de finir 2e du classement final du Superprestige et s’est imposé au classement général final du Trophée X2O qui s’est terminé dimanche à Bruxelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.