Vélo by Léo — Lionel Solheid

Nationaux de chrono: Martinez, EF et les autres

Les championnats nationaux de contre-la-montre se déroulaient cette semaine dans trois pays: la Colombie, l’Afrique du sud et la Nouvelle-Zélande.

Les coureurs les plus illustres se trouvaient en terre colombienne, à Risaralda. Chez les espoirs, les titres sont revenus à Mariana Herrera Serrano et à Juan-Manuel Barboza. En élites, chez les dames, c’est Lina Marcela Hernandez (Colombia Terra de Atletas), tenante des titres panaméricains, dans le chrono et en ligne, qui s’est imposée pour la première fois de sa carrière. Et chez les messieurs, le grimpeur-rouleur Daniel Felipe Martinez (Ineos), ex-lauréat du Criterium du Dauphiné Libéré, et vainqueur d’étape sur le Tour, a imposé sa loi à un autre grimpeur, Esteban Chaves (EF), de 12 secondes. Le jeune équipier de ce dernier, Diego Andres Camargo décrochant la 3e place. C’est le troisième titre national pour Martinez (photo copyright Tirelli).

En Afrique du sud (Graskop), c’est Bryan Munton, 23 ans, qui s’est emparé du titre national pour la première fois, chez les messieurs, alors que Carla Oberholzer, championne d’Afrique dans toutes les disciplines, remportait son premier titre national du chrono, à 35 ans (elle fut aussi championne de son pays en ligne). A noter, chez les espoirs, le titre de Tiano Da Silva.

Enfin, en Nouvelle-Zélande, les titres espoirs, disputés à Cambridge, reviennent à Kimberly Cadzow et Logan Currie. Chez les dames, victoire de Georgia Williams (BikeExchange), 28 ans: son 4e titre dans le chrono, alors qu’elle a été sacrée deux fois dans la course en ligne. Chez les messieurs, la médaille d’or revient à Regan Gough, son premier titre à 25 ans, dans un triplé Bolton, où il devance Michael Vink et Tom Sexton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.