Vélo by Léo — Lionel Solheid

Pas de surprises pour les Samyn !!!

Mardi prochain, 1e mars, se dérouleront les 54e édition du GP Samyn messieurs et la 11e édition de l’épreuve féminine. Premières courses professionnelles de l’année sur le sol wallon. Une course qui porte le nom du regretté coureur franco-belge José Samyn. Ancien vainqueur du Tour de l’Oise, et de l’étape du Tour ’67, à Digne, il s’était aussi imposé dans une étape de Paris- Nice, avait fini 2e de la Flèche Wallonne, et avait aussi remporté le GP de Denain celui de Fayt-le-France, ancienne appellation de la course qui porte désormais son nom.

José Samyn est décédé en 1969, après une chute encourue lors du Criterium d’après-Tour, à Zingem, où il remplaçait Raymond Poulidor. Il n’avait que 23 ans.

Concernant le parcours, pas de changement notoire. Les deux courses débutent à Quaregnon, pour se terminer à Dour. Près de 100 km pour les femmes, avec 15 secteurs pavés. Et chez les messieurs, plus du double en termes de kilométrage, une grande boucle par Frasnes et le Pays des Collines, puis un circuit local, où il faudra se farcir une vingtaine de secteurs pavés.

Chez les messieurs, six anciens vainqueurs seront au départ : Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), Niki Terpstra (Total Energies), Guillaume Van Keirsbulck (Alpecin-Fenix), Hugo Hofstetter (Cofidis) et le tenant du titre, l’ex-champion de Belgique, Tim Merlier (Alpecin-Fenix). L’an dernier, il avait devancé au sprint le Norvégien Rasmus Tiller (Uno-X) et l’Italien Andrea Pasqualon (Intermarché-Wanty-Gobert).

11 équipes World Tour seront au départ ; 8 continentales pro (dont les Belges Alpecin-Fenix, forcément, Bingoal Sauces Pauwels WB et Topsport Vlaanderen), et 6 équipes continentales : les Belges Tarteletto et Minerva (des Museeuw); la Néerlandaise Beat ; les Françaises de Roubaix-Métropole et Groupama FDJ Conti (et son excellent petit sprinter Paul Penhoët), et enfin la Luxembourgeoise Leopard.  

Chez les dames, une seule ancienne lauréate présente, c’est l’Espagnole Sheyla Gutierez, qui vient avec une belle équipe Movistar, au sein de laquelle on retrouve la 2e classée de la dernière édition, Emma Norsgaard (devancée uniquement par notre compatriote Lotte Kopecky (SD Worx), qui ne sera pas au départ) mais aussi la jeune espagnole Lourdes Oyarbide ; la 3e classée de 2021, l’Australienne Chloe Hosking, sera aussi au départ  avec une forte équipe Trek également, qui alignera Elynor Backstedt, la grande sœur de Zoe ; la Danoise Amalie Dideriksen, la Française Audrey Cordon-Ragot, et la Néerlandaise Shirin Van Anrooij. A suivre aussi des coureuses en forme comme la Suissesse Elise Chabbey (Canyon) ; les Australiennes Grace Brown (FDJ Nouvelle-Aquitaine) et Giorgia Williams (Bike Exchange) ou les Italiennes de Valcar, Chiara Consonni et Ilaria Sanguinetti.

Dans les rangs wallons, Alana Castrique (Cofidis) sera aussi au départ, de même que l’équipe de Ludivine Henrion, Bingoal-WB Ladies, parmi lesquelles Louise Jacquemin, Fiona Mertens et Alyson Zava. Chez les messieurs, en plus de Philippe Gilbert, Loïc Vliegen (Intermarché-Wanty-Gobert) doit être aligné, de même que Sébastien Grignard (Lotto-Soudal) et les trois Bingoal, Louis Blouwe, Laurens Rex et Ludovic Robeet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.