Vélo by Léo — Lionel Solheid

The Tour of Oman is back !

Chris Froome, vainqueur à deux reprises, devant Alberto Contador et Cadel Evans, puis l’année suivante devant Tejay Van Garderen et Rigoberto Uran; Vincenzo Nibali qui dame le pion à Romain Bardet et Jakob Fuglsang, et lors des deux dernières éditions, Alexei Lutsenko qui devance d’abord « Superman Lopez« , puis Domenico Pozzovivo. Depuis sa création en l’an 2000, le classement général du Tour d’Oman n’a été dominé que par de très grands champions. L’épreuve, considérée comme une course à étapes pour sprinters, l’est dans la majorité de son tracé, mais elle offre aussi une incroyable ascension, celle du Jabal Al Ahkhar (la Montagne verte).

Cette course à étapes du Moyen-Orient est de retour cette année, après deux ans d’abstinence. La dernière pour cause de covid, la précédente suite au décès du sultan Qaboos bin Said.

En 2022, l’épreuve, dévoilée aujourd’hui, se déroulera du 10 au 15 février, suivant six étapes, en présence de sept équipes du World Tour, dont deux belges, Quickstep-Alpha Vinyl et Intermarché-Wanty-Gobert. Il y a aura même deux équipes wallonnes, puisque la formation de Christophe Brandt, Bingoal Pauwels Sauces Wallonie-Bruxelles, sera aussi du voyage. Une course remportée il y a cinq ans par un de nos compatriotes, Ben Hermans (Israel-Premier Tech)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.