Vélo by Léo — Lionel Solheid

Un Coquard transformé domine Alaphilippe en Provence

Le Français Bryan Coquard (Cofidis) rejoint les Néerlandais Fabio Jakobsen et Dylan Groenenwegen dans le cercle fermé des sprinters qui ont gagné deux fois depuis le début de la saison (Bryan a gagné à Béssèges). Pour autant, l’arrivée de l’étape du jour, sur le Tour de la Provence, n’avait rien d’un sprint massif traditionnel, car au terme de cette étape qui menait le peloton d’Arles à Manosque, le parcours était à ce point vallonné que ce ne qu’une cinquantaine de coureurs qui se sont disputés la victoire. Et dans ce dernier effort, Coquard, véritablement transformé depuis son arrivée chez Cofidis, est parvenu à devancer le champion du monde Julian Alaphilippe (Quickstep) et l’Italien Filippo Ganna (Ineos). Les Français Pierre Latour (Total Energies) et Arnaud Démare (Groupama FDJ) complétant le TOP5. Dans le même temps que les premiers, le Remoucastrien Philippe Gilbert (Lotto Soudal), mais local de l’étape par adoption, par l’entremise de sa compagne Bettina Pesce, a fini 15e. Ilan Van Wilder (Quickstep) est 18e.

Pour l’emporter, Coquard a en tous cas pu compter sur l’excellent travail de son équipe dans le final. Au classement général, l’Italien Filippo Ganna reste le leader, devant les Français Julian Alaphilippe et Pierre Latour. L’Italien Simone Battistella (Astana) demeure à la 4e place. Notre compatriote Ilan Van Wilder est 8e, alors que le vétéran colombien, Nairo Quintana (Arkea) est 10e. Le Marneffois Louis Vervaecke (Quickstep) pointe à la 12e place.

A noter que l’Equatorien Richard Carapaz (Ineos) a été contraint de quitter la course, après avoir été testé positif au covid.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.