Vélo by Léo — Lionel Solheid

Vives inquiétudes pour l’avenir d’Egan Bernal

On ne le répétera jamais assez…les coureurs cyclistes sont confrontés quotidiennement à des risques énormes lorsqu’ils s’entraînent dans la circulation. C’est d’autant plus vrai pour les « cyclos » et autres cyclistes du dimanche, qui n’ont pas la même expérience, et la même agilité pour éviter des situations critiques. Mais ça l’est aussi pour des coureurs professionnels qui y sont habitués. Le jeune champion colombien en a fais les frais.

Egan Bernal, qui avait justement posté une vidéo il y a plusieurs jours suite au comportement dangereux d’un automobiliste lors d’une sortie avec ses équipiers d’Ineos, a percuté violemment l’arrière d’un bus. Cela s’est passé dans une commune proche de la capitale colombienne, où il était en stage avec ses équipiers Richard Carapaz, Dani Martinez, Jonathan Narvaez, Brandon Rivera, Richard Amador, Omar Fraile et Carlos Rodriguez. Résultat : un traumatisme thoracique, et de multiples fractures, à la colonne vertébrale, du fémur et d’une rotule. Le leader de la formation britannique, qui devait faire son retour sur le Tour cette année, a été opéré dans la foulée dans la clinique de Sabana. Il a subi une intervention neurochirurgicale au niveau de la moëlle épinière. Son état va être surveillé durant les jours qui viennent, avec l’espoir qu’il n’y ait aucune séquelle irréversible. Actuellement en soins intensifs, il est dans un état stable.

Vainqueur du Tour de France 2019 et du Giro de l’année dernière, Bernal avait fêté ses 25 ans il y a près de deux semaines, en prolongeant son contrat avec Ineos jusqu’en 2026. Il devait reprendre la compétition le 10 février, au Tour de Provence. Ses espoirs étaient d’affronter Tadej Pogacar sur les routes de la Grande Boucle, l’été prochain…ils sont tout autres désormais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.