Vélo by Léo — Lionel Solheid

Zoé Backstedt, bon sang ne peut mentir

La jeune coureuse britannique, 17 ans, qui n’est autre que la fille du géant suédois Magnus Backstedt (vainqueur de Paris-Roubaix en 2004) s’est imposée, comme on l’attendait, dans la course juniore des Mondiaux de cyclocross. C’est seulement la seconde fois que cette épreuve était organisée dans l’histoire du cyclisme.

Déjà championne d’Europe de la discipline, Zoé est aussi devenue championne du monde sur route l’an dernier, à Louvain. Dans les labourés de l’Arkansas, elle a devancé les deux Néerlandaises, Leonie Bentvelt et Lauren Molengraaf. Notre compatriote Fleur Moors finit 21e.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.