Vélo by Léo — Lionel Solheid

Modifications mineures pour la Bredene-Coxyde Classic

La 12e édition de la semi-classique, qui se disputera le 18 mars prochain, se déroulera sur un parcours légèrement bouleversé. La modification principale étant l’ascension unique cette année du Mont Rouge, à Westouter. Même si l’on s’attend de nouveau à un sprint massif à l’issue de cette course, le passage dans le Heuvelland et la double ascension du Mont Kemmel, voire la traversée des Polders, parfois très venteuse, doivent permettre de réaliser un écrémage du peloton, et ne laisser à l’avant que des coureurs costauds, qu’ils soient sprinters ou pas.

Neuf équipes World Tour y seront alignées cette année, dont les trois belges, Quickstep-AlphaVinyl et Lotto-Soudal, mais aussi des formations comme Bora, Trek et UAE. L’an dernier, c’est le Belge Tim Merlier (Alpecin-Fenix) qui s’y était imposé en devançant l’ex-champion du monde Mads Pedersen (Trek) et le Français Florian Sénéchal (Quickstep). Quatre anciens vainqueurs sont d’ailleurs inscrits pour la course, dont Merlier, mais aussi l’Allemand Pascal Ackermann (UAE), Alvaro Hodeg (UAE) et Kristoffer Halvorsen (UNO-X). Le jeune wallon Arnaud De Lie (Lotto-Soudal), impressionnant hier au Samyn, pourrait bien jouer une belle carte personnelle.

A noter que le même jour, le Yougnster Coast Challenge, ex-Handzame Classic, pour les espoirs, pourra enfin avoir lieu, après deux annulations consécutives, à cause du covid. En 2019, c’est l’Allemand Niklas Märkl (DSM) qui s’y était imposé devant notre compatriote Jarne Van de Paar (Lotto-Soudal U23) et le Danois Alexander Salby (Riwal Cycling).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.