Vélo by Léo — Lionel Solheid

Philipsen poursuit ce magnifique week-end belge

Pas de Jakobsen, de Merlier, de Van Aert ou d’Ewan, mais pour le reste le Tour des Emirats Arabes réunit ce qui se fait de mieux dans le sprint. La victoire de notre compatriote Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), dans le sprint massif de cette première étape a d’autant plus de valeur. Un sprint massif ultra rapide et indécis jusqu’à ce que Philipsen n’émerge le long des rambardes. Gênant légèrement le Néerlandais Dylan Groenewegen (Bike Exchange), mais sans pour autant l’empêcher de remporter la victoire, car le sprinter d’Amsterdam était de toute façon trop juste. Philipsen devance finalement l’Irlandais Sam Bennett (Bora), bien de retour lui aussi. Elia Viviani (Ineos) est 3e, juste devant Groenenwegen et un très bon Emils Liepins (Trek). Le Letton empêche le Français Arnaud Démare (Groupama FDJ) d’entrer dans le TOP5. Le Belge Tom De Vriendt (Intermarché-Wanty-Gobert) réalise une bien belle 9e place, juste devant l’Allemand Pascal Ackermann (UAE Emirates), le remplaçant de Fernando Gaviria, atteint par le covid (photos copyrigh Getty Images et Luca Bettini). Ancien triple vainqueur d’étapes au Tour d’Espagne, Philipsen remportait à Madinat Zayed sa première victoire sur cette épreuve.

A noter que l’étape du jour a été marquée par l’échappée de quatre coureurs dont Xandres Verloesem, un des quatre hommes de Lotto-Soudal, privée de la moitié de l’équipe à cause du covid. Grâce à cette échappée et les bonifications obtenues, le jeune anversois de 21 ans s’installe au 6e rang du classement général.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.