Vélo by Léo — Lionel Solheid

Première printanière pour Trentin, qui bat les Belges et Hofstetter

7e samedi au Nieuwsblad et 9e le lendemain à Kuurne, en ce début de saison, le trentenaire du…Trentin, Matteo…Trentin (UAE Emirates) est le premier italien à s’imposer au palmarès de l’épreuve hennuyère. L’ancien champion d’Europe avait multiplié les succès d’étapes dans les grands tours, Paris-Tours à deux reprises, il fut aussi vice-champion du monde derrière Mads Pedersen (Trek), à Harrogate, là où tous le voyaient vainqueur, mais jamais ce coureur spécialiste des flandriennes ne s’était imposé dans une classique printanière. Tout au mieux, avait-il décroché une 3e place à Gand-Wevelgem (à deux reprises), dans la Flèche Brabançonne ou dans le GP de l’E3, et une 4e place au Nieuwsblad et à Kuurne. Et c’est donc en Wallonie (où il avait déjà gagné sur le TRW, à Herstal), dans ce qui est considéré comme un mini-Roubaix, que Trentin y est parvenu.

L’Italien faisait partie d’un groupe d’hommes forts qui s’est constitué dans la dernière heure de course. D’abord avec une petite vingtaine, et la présence du tenant du titre, Tim Merlier (Alpecin-Fenix), ou avec le jeune sprinter wallon Arnaud De Lie (Lotto-Soudal), le groupe s’est réduit au fil des secteurs pavés, pour terminer à huit, dont six Belges et le sprinter français Hugo Hosfstetter (Arkea), vainqueur de la course il y a deux ans.

Malgré plusieurs accélérations, notamment de Victor Campenaerts (Lotto-Soudal) et Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), les huit se sont présentés ensemble pour se disputer le dernier sprint en côte. C’est le Belge Dries Van Gestel (Total Energies) qui a lancé les hostilités, alors que Trentin menait le groupe. Trop juste, Van Gestel sera vite dépassé, notamment par le Trentinois qui devance finalement d’une demi-roue le Français Hugo Hofstetter, très rapide dans les derniers mètres. Dries De Bondt finit 3e, devant un très bon Stan Dewulf (AG2R), à l’origine de la création de ce groupe, en compagnie du jeune néo-zélandais Lawrence Pithie (Groupama FDJ), 19 ans. Le Hervien Loïc Vliegen (Intermarché-Wanty-Gobert), auteur d’un très bon début de saison, termine 5e, devant les trois autres belges, Campenaerts, Van Gestel et Bert Van Lerberghe (Quickstep).

En l’absence du Belge Merlier, gêné par une chute dans le final, c’est le Norvégien Rasmus Tiller (UNO-X) qui remporte le sprint du peloton, devant le deuxième wallon de la course, l’excellent Arnaud De Lie. Fabio Jakobsen (Quickstep), le vainqueur de Kuurne, n’a pas sprinté. Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), 26e, termine dans le premier peloton.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.