Vélo by Léo — Lionel Solheid

Quintana trop fort pour Wellens et les autres

Déjà impressionnant au Tour de la Provence, le Colombien Nairo Quintana a offert à son équipe française Arkea une seconde épreuve à étapes à son palmarès, elle qui cherche à passer dans la catégorie « World Tour » grâce à des résultats comme celui-ci. Déjà à l’attaque hier dans le Col d’Eze, Quintana a accéléré de manière impressionnante aujourd’hui dans la 3e et dernière étape de ce Tour des Alpes Maritimes: emmené par son équipier Nicolas Edet, dans l’ascension du Col de St Roch, il est revenu sur les fuyards de ce final, dont Michael Storer (Groupama FDJ), ou encore le Parisien Guillaume Martin, de nouveau à l’attaque aujourd’hui, après sa tentative avortée de la veille.

Seul et en force, Quintana va lâcher le groupe et revenir sur un Thibaut Pinot parti seul à l’offensive, mais il le lâchera irrémédiablement pour se présenter seul en bas du Col de Nice. Derrière, le maillot jaune belge Tim Wellens a essayé seul de boucher le trou, après le travail de son équipe. Il parviendra à rejoindre le groupe Martin-Pinot, avant que le même Martin ne lâche ses compagnons de contre-attaque, pour terminer 2e de l’étape derrière Quintana. Pinot est 3e, devant son compatriote Alexis Vuillermoz (AG2R) et Tim Wellens. Dans le premier peloton derrière, le Wallon Remy Mertz termine 9e de l’étape.

Nairo Quintana s’impose donc également au classement final de ce Tour des Alpes Maritimes et du Var: cela fait donc quatre victoires depuis le début de cette année 2022 pour le coureur de Combita, alors que son dernier succès remontait au Tour de Provence 2020. Quintana repousse finalement Tim Wellens à 1’30 », et Guillaume Martin (Cofidis) à 1’49 ». Valentin Madouas (Groupama FDJ) prend la 4e place, devant le Néerlandais Bauke Mollema (Trek). Côté belge, Kenny Molly (Bingoal Sauces Pauwels WB) se classe au 21e rang.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.